Seyeisre...

Aller en bas

Seyeisre...

Message par Ersieyes le Sam 13 Mar - 14:28

Chers amis… Voici un petit roman, garanti 100% sans écuyer, paladin et princesse barbante, sans dialogue moyenâgeux et sans Orphelin prénatal… c’est un défi… pas sur que j’y arrive.

Voici donc le "prologue" pas bien passionnant en soit, très court il se résumera juste à poser quelques bases. Le 1er Chapitre est donc "réelement" le début de cette petite histoire.


PROLOGUE

Car il faut un début un tout… sachez que je suis née en l’an 1002, un jolie bébé aux grand yeux vert qui fit la fierté de mes parents.
Je n’ai vraiment pas à me plaindre de mon enfance… malgré la guerre naissante sur les différents Allods, ma famille plutôt aisée m’a bien protégé de cette barbarie.
Le problème est que la barbarie, aussi loin soit elle, peut avoir des conséquences… fâcheuses.
Nous sommes en 1020, la guerre entre l’Empire et la Ligue semble sans fin…. Mais les démons astraux, jusque là plutôt discret on décidé d’y ajouter leur pierre à cet édifice plutôt bancal : en perturbant les forces de l’astral ; ils trouvèrent un moyen de, tout simplement, anéantir le Purgatoire
Sans purgatoire…. Vous imaginez la suite.
Des millions de malheureux se jetèrent, comme depuis toujours, totalement inconscient du nouveau danger dans la bataille, persuadé qu’un des disciples de Tensess viendraient le rendre à la vie en cas « d’accident ».
Sauf que cette fois là…. Personne ne revint du Purgatoire.
La Mort, simple étape (douloureuse) avant de revenir à la vie devenait désormais un point final.
Les forces de L’Empire et de la Ligue se réduisant à grande vitesse au fil des mois… toutes personnes un minimum apte à combattre fut envoyé sur le champ de bataille.
Mon père fut enrôlé, ma mère, pour me protéger, y alla à ma place.



Première Partie : Une rencontre

La ville de Novograd brillait de mille feux.
Un trio de Gibberling gambadant, sourire aux lèvres mais logiquement distrait ne voyait pas les genoux qui allaient bientôt heurter l’un d’entre eux.
Le drame arriva, un genou cagneux dans le nez, forcément ça fait mal, et notre ami petite boule de poil le compris très vite : il leva ses yeux, remarqua une longue jupe un peu sale, puis une tunique de mauvaise qualité, et enfin, tout en haut, un visage inexpressif.
C’était une Kanian, plutôt jeune, de grands yeux vert, un peu maigre, l’air perdu, tenant un papier dans la main.
« Excusez-moi » dit elle machinalement… le pensait elle vraiment ? Elle avait vraiment l’air d’avoir la tête ailleurs. Malgré quelques gouttes de sang qui s’échappait de son nez, notre petit Gibberling lui dit que ce n’est rien, lui fit un sourire charmeur espérant déclencher une quelconque expression chez la Kanian, mais c’était perdu d’avance, elle reprit sa route en lâchant un discret « pardon »

Seyeisre était un peu perdue il est vrai, il lui a fallut plusieurs longues secondes afin de se rendre compte de l’accident… elle voulu s’excuser plus sincèrement mais le Gibberling était déjà loin.
Elle déplia le papier qu’elle tenait fermement dans sa main, un prospectus ramassé quelques minutes avant :
« Ce soir, ouverture de la Taverne le « Pandemonial Astral » ! Rejoignez nous nombreux dès 20h00 ! Tarif spécial d’ouverture. Fête et boisson garantie. Tenue correcte exigée »
Une taverne, Seyeisre sans y avoir jamais mis les pieds en avait une image assez caricaturale, des alcooliques, des hommes et femmes sans vertu, un lieu de perdition se murmurait elle.
Oui mais voilà, ce soir, pour la première fois, elle était seule dans la maison de son Maitre… et elle n’en pouvait plus de cette vie. Elle voulait respirer… vivre tout simplement, l’espace d’une nuit.
19 heures. Comme annoncé son Maître, Telmenos et sa fille se rendirent à une soirée de charité en honneur des valeureux combattants tombés pour la Ligue sur le champ d’honneur. Cette dernière, venant juste d’avoir 16 ans, eu le droit (ou le malheur d’après son visage) de l’accompagner à cette réception.
Le maitre étant bien plus réputé pour ses accès de violence que pour sa bonté (et elle ne le connaissait que trop bien), Seyeisre se mis à sourire en imaginant la scène.

Son Maître… elle lui devait la vie, mais depuis sa vie était devenu un véritable enfer… cher payé pour une vie. Seyeisre eu 17 ans quand ont lui a annoncé que ses parents étaient mort sur le champ d’honneur. Se retrouvant seule, sans ressource elle n’eu d’autre choix que de rejoindre le bras armé de la Ligue… mais après un entrainement trop court, et une magie adverse trop puissante, elle fut laissé pour morte … ou presque. Ramené à une arrière base, les médecins lui ont fait comprendre que ses jours étaient comptés… et qu’on pouvait les compter sur les doigts d’une main, ses blessures étant trop profondes, elle ne pouvait être soignée.
C’est alors qu’un politicien très influent fit irruption dans le camp, déblatéra un discourt des plus élogieux et en guise de grande bienfaisance décida de ramener Seyeisre à Novograd pour lui dispenser les meilleurs soins qu’il soit.
Cet homme c’était Sir Telmenos, siégeant parmi une élite aux côtés du Roi Aédius, faisant la pluie et le beau temps à Novograd, dictant les lois pour mieux les contourner.
Après des mois de soins et de rééducation, Seyeisre était guérie. Son Sauveur montra son vrai visage : son intérêt propre primant au dessus de tout le reste, il lui fit comprendre qu’elle devait payer sa dette…. De gré ou de force elle allait devenir la servante de la maison… ou plutôt son esclave.


Sorti de ses songes, elle s’assura que plus personne n’était dans la maison.
La promesse pour Seyeisre d’être seule jusqu’au l’aube.
Elle avait tout imaginé dans sa tête et mis son plan à exécution. D’abord aller dans la chambre d’Elenoï, la précieuse fille du Maitre et lui emprunter une robe. « Tenue correcte exigée » même si Seyeisre ne comptait pas forcément s’attarder à la Taverne elle pensait au moins passer devant… histoire de voir… et avouons que la garde robe de Seyeisre, se résumant à des vêtements mal taillés, miteux et sale ne correspondait pas vraiment à une « tenue correcte ».
Parmi l’étonnante garde robe, Seyeisre choisi au final une des plus simples, malgré tout richement paré.
Evidemment elle n’était pas vraiment à sa taille. La fille du maitre était pourtant mince mais Seyeisre l’était un peu plus. Le maitre n’étant pas du genre généreux, la moindre faute aussi minime soit elle se traduisis en punition… des coups, souvent accompagnée de diète forcée.

C’est donc vêtue d’une robe un peu trop grande pour elle que Seyeisre sortant discrètement du domaine et se dirigea vers la Taverne en prenant garde d’éviter les regards un peu trop curieux des voisins.
Elle ne devait « que » passer devant.
Le « Pandemonial Astral » semblait bien loin de l’image que s’en faisait Seyeisre : même si de l’extérieur elle ne pu se rendre compte réellement de ce qu’il se passait dedans, elle eu un sentiment d’étonnante sécurité en s’approchant du bâtiment.
L’entrée était bien gardée, deux Kanian, aussi bien habillé qu’impressionnant physiquement, s’occupait visiblement d’éloigner d’éventuels gêneurs. D’un pas peu rassuré, Seyeisre s’avança. Les deux hommes la saluèrent brièvement et rentra dans « l’antre de la perdition » avait elle cru.
D’apparence rassurante à l’extérieur, l’intérieur de la taverne fut tout aussi convenable. Des hommes et des femmes, de toutes races et de tous milieux, discutaient, riant, buvaient, le tout dans une ambiance bon enfant… rassurante.
Rassuré…. Mais à la fois terrifiée qu’on puisse la reconnaitre, Seyeisre s’avança dans la salle, un peu perdue, et alla s’asseoir dans le coin de moins fréquenté de la taverne…. Et elle observa.
Elle observa un Gibberling avec une bosse sur le nez rire et boire avec un Kanian aussi gros que gentil. Un peu plus loin, deux ravissantes femmes Elfes discutaient avec passion … de même que 3 hommes un peu plus loin, avec la même ferveur… mais sur des sujets vraisemblablement opposé.

« Mademoiselle, pour vous ça-ça sera ? »
La voix du serveur sorti Seyeisre de sa contemplation, il annonça « pour l’ouverture de la Taverne, n… nous offrons la p-p-première consommation a tous nos-nos clients, il s’agit d’un ne-ctar à base d’Ephêzel, la spécialité de la maison ! » Ephêzel… ? Seyeisre n’en avait jamais entendu parler… en même temps elle ne connaissait pas grand-chose aux multiples boissons existantes n’étant pas vraiment habitué à en boire.
La voix douce, même si souffrant d’un léger toc, l’air apaisant et radieux du serveur finisse par dissiper ses doutes et accepta la proposition…. Puis bu une gorgé… toussa…. Le visage devenant rouge feu. D’un sourire aussi compatissant que charmant, le serveur aida la pauvre Seyeisre à reprendre ses esprits avant d’annoncer « hummm il semblerait que cette mix-ixture soit un peu trop fo-forte pour une frêle demoiselle co-comme vous… veuillez m’en es-excuser… »
Pourtant après une première impression particulièrement désagréable les arômes associés à un doux mélange fruité… forcèrent Seyeisre à finir son verre…. Sous le regard bienveillant du Serveur.
Seyeisre refusa poliment la proposition d’un second verre… elle savait que celui-ci ne serrait pas « offert par la maison » et de toutes façon son esprit vagabondait un peu trop à son gout… elle ne préférait pas accroitre ce phénomène.

Le serveur, n’ayant visiblement pas grand-chose à faire (Seyeisre remarqua d’autres employés bien plus affairés), commença à engager la conversation.
« Permettez moi de me présenter, je m-me nom.nomme Sephariel, Premier Servant de Dame Talianna et responsable du bon déroulement de la soirée-ré. »
A ce nom, Seyeisre eu le visage figée… malgré son esprit quelque peu embrumé par l’Ephêzel, elle connaissait comme tout le monde la Princesse Talianna, la princesse du royaume, fille unique Aedius… dont certain lui prêtait plus de pouvoir que son propre père pourtant Roi.
Tout s’enchaine dans son esprit, Dame Talianna connaissait forcément son Maitre, celui siégeant régulièrement dans les hautes sphères du pouvoir. Il serait impoli de ne pas se présenter devant Sephariel, mais elle devait lui mentir.
« Enchantée, je me nomme… Ersieyes… dans cette cité pour… affaire »

Ersieyes, le nom de sa sœur qu’elle n’a jamais connu, parfait anagramme de Seyeisre, étant sa sœur jumelle ses parents avaient trouvé le choix de ces deux noms qui s’est avéré très approprié tant leurs caractères étaient opposés de leur naissance… jusqu’à la disparition d’Ersieyes.

Après quelques échanges courtois, une discussion animé pris forme entre ces deux être finalement très proche : ils étaient l’un comme l’autre le serviteur de leur Maitre. Mais là où Sephariel faisait l’apologie de la Princesse, Seyeisre préféra s’inventer une vie proche de celle qu’avait sa mère dans le passé... du moins quelques instants.
Seyeisre n’était que trop heureuse d’être aux côtés d’un jeune homme d’apparence si parfaite, de se sentir un peu libre, d’oublier même sa difficile existence….quant à Sephariel il était ravi de quitter l’espace d’une soirée les mondanités pour profiter d’une vie simple au côté d’une inconnue qui l’était tout autant. De confidences en confidences, de mixture d’Ephêzel « offert par la maison » en …. Mixture d’Ephêzel, et les heures défilants, Seyeisre commença à évoquer sa vie… sa « vraie » vie : son maitre violent, son passé… l’unique secret qu’elle arriva à conserver étant son véritable nom, ainsi que celui de son maitre.
« Mais… Mais c’est de l’escl-esc-esca-Escala-esclavagisme !!! » S’exclama Sephariel, visiblement choqué par ces révélations (le choc n’aidant visiblement pas sa diction). « Non… je le lui dois… il m’a sauvé la vie… ma vie lui appartiens donc, jamais je ne pourrai rembourser cette dette… éternelle »

La nuit touchait à sa fin, la Taverne ferme ses portes, laissant ses derniers occupants sur le trottoir. On y retrouvait pèle mêle quelques Gibberling ivres, quelques Kanian…ivres et quelques Elfe…. Parfaitement clair de corps et d’esprit… du moins c’était l’impression qu’ils donnaient.

Il faisait frais, très frais… et Seyeisre avait omis « d’emprunter » autre chose qu’une simple robe avant de venir. Sephariel toujours remonté à idée du maitre violent, tentant d’imaginer n’importe quelle solution pour éloigner cette pauvre femme de son maitre ne se rendit pas compte que celle-ci était frissonnante à ses côtés ; bien accrochée à son bras pour marcher à peu près droit, l’Ephêzel faisant toujours effet… effet bien plus visible en position debout que assise.
L’aube naissante, les premiers rayons de soleil lui rendirent un morceau de raison, le risque que Telmenos et sa fille soit rentré grandissant au fil du temps.
« Je dois… absolument rentrer... au plus vite ! Excusez-moi » annonçait Seyeisre, un peu paniquée, jamais elle n’aurait imaginé rentrer aussi tard !
Lâchant le bras de son partenaire elle fit 2 pas… puis chuta maladroitement. La peur donne des ailes, mais fait visiblement faire pas mal de bêtises… et comme de tacher une robe à cause de la chute.
La peur fit place à la panique… l’affolement. Jamais elle ne pourrait remettre la robe à sa place dans cet état. Et jamais elle n’aurait le temps de la laver et sécher avant que son maître ne revienne.
« Assez vous » lui intima assez fermement Sephariel en lui montrant un banc…. Ordre à laquelle, Seyeisre totalement perdue, exécuta sans broncher.
A genoux devant elle, le Servant sorti une fiole de sa veste, en appliqua quelques gouttes sur la tache et frotta très doucement avec une élégance et délicatesse rare pour ce genre d’action. A peine une minute après, la tâche… comme par magie, avait disparue.
« Un pro-produit assez spécial, j’essaie d’en avoir tou-toujours sur moi… on sait jamais, qu-quand je suis avec dame Taliana je dois me pré-préparer à toutes éventualités. » Il replaça sa fiole dans sa veste… qui en contenait quelques autres. Seyeisre eu le sentiment que quelque soit le problème il aurait une solution ! Et dire qu’ils faisaient en quelque sorte le même métier, celui de servir leur Maitre respectif. Elle se sentie mauvaise, affligeante de médiocrité… elle imagina que finalement son Maitre avait raison, elle n’était qu’une bien piètre servante, qu’il méritait bien mieux… que ses services étaient d’une médiocrité absolue devant ce que pouvait faire Sephariel.
Honteuse, elle reprit le chemin priant son hôte de la laisser rentrer chez elle sans la suivre, toujours pas soucis qu’on ne puisse la reconnaitre. Celui-ci la rattrapa par la main et lui mis une donne une petite pierre noire.
« Qu’est ce donc ?? »
« Une pierre… certains lui donnerait de-de la valeur, j’espère que votre maître le verra ainsi, pro-proposez lui cette pierre en échange de votre liber.. berté »
« Je ne peux… si elle a tant de valeur… pourquoi ?? »

Mais c’était trop tard, le Servant était déjà reparti de son côté, laissant Seyeisre seule avec ce petit cailloux brillant d’un éclat assez étrange dans la main.




Seconde Partie : l’Eveil

15h00. Une fois de plus, Seyeisre a pu gouter à la fureur de Talmenos, une fois de plus elle est blessée, meurtrie mais même si la sentence est disproportionnée… elle n’avait pas grand-chose à dire pour sa défense.
Ho non le Maitre n’avait pas découvert sa petite escapade nocturne, Seyeisre à pu rentrer à temps, ranger la robe et remettre ses habits de servante. Mais voilà une journée de dur labeur suivi d’une nuit sans sommeil entraine des conséquences fâcheuses.
Quelques heures plus tôt, la servante repris ses taches quotidiennes… elle qui était d’habitude si habile, ne put empêcher un geste maladroit qui transforma un sublime vase en puzzle disgracieux.
Il ne faut pas casser les objets du Maitre, encore moins quand ceux-ci sont précieux.
Réveillé par le bruit de verra cassé, Talmenos sorta, fou de rage de sa chambre. La suite est facile à imaginer.

Même si le Maître était particulièrement énervé à cet instant, tentant le tout pour le tout, sans trop y croire, Seyeisre alla lui proposer le marché de Sephariel en lui montrant la petite Pierre Noire.

Tout d’abord grognon et toujours prêt à humilier un peu plus sa Servante, Talmenos s’intéressa de plus prêt à la pierre… ses yeux marquant un étonnement et une cupidité sans limite.
« Donne-moi ça, Chienne ! » adresse t-il à Seyeisre qui tenait fermement le petit éclat.
« et… ma liberté ? Cette pierre… elle paie ma dette envers vous, c’est ce pas ? » Dit elle sur un ton peu sur d’elle.
Le coup parti de nulle part, plus violent et féroce que d’habitude.
Ecroulée sur le sol, reniflant son propre sang, elle ne pu retenir la pierre plus longtemps, en la récupérant, un sourire sadique s’afficha sur le visage de son Maître.

La rage montait en elle, ce gros porc, avec cette allure si hautaine s’était encore moqué d’elle. Une fois de trop. En un instant, malgré son corps douloureux, ses reflexes d’ancienne guerrière de la Ligue refirent surface, sauta sur son maitre d’une agilité et d’une vitesse étonnante. Ce dernier, visiblement surpris, et malgré le fait qu’il devait faire le double du poids de sa servante, tomba à la reverse, tête la première. Le choc avec le sol en marbre fut brutal, faisant perdre l’esprit à Talmenos.
Son maitre était visiblement évanoui, d’un geste rageur Seyeisre lui repris la pierre Noire, et en fouillant dans ses poches, récupéra ainsi 5 belles pièces d’or.

Elle quitta le domaine le plus naturellement du monde, les gardes ne pouvant déjà être au courant de ce qu’il s’était passé, et s’en alla… le plus loin possible.

Les heures passèrent.
Malgré ses craintes, il semblerait que son ancien Maître n’avait pas lancé ses sbires à sa poursuite, ce dernier étant sans doute trop honteux de ce qui lui était arrivé. Mais cette bonne nouvelle en cachait une bien plus affolante : même si la ville de Novograd gardait son calme apparent, hors des murs c’était tout le contraire !
Seyeisre compris rapidement que depuis plusieurs mois, l’Astral complètement perturbé, fit perdre l’esprit aux créatures animales qui rodent désormais dangereusement autour des villes et villages.
Des rumeurs plus folles les unes que les autres si firent entendre : on aurait vu des squelettes, des morts vivants, des zombies !

Il était désormais impossible de quitter la ville sans être correctement équipé et entrainé (à moins d’être bien accompagné).
Comprenant ce danger, et devant absolument quitter la ville, Seyeisre décida d’utiliser son or afin de se protéger. Elle porta son dévolu sur une armure très fine et légère mais plutôt résistante ainsi que sur une paire de dagues plutôt bien affutée.
Sans doute un vieux souvenir se son entrainement au sein des troupes de la Ligue, elle n’avait jamais été très forte, et encore moins résistante…. Ses instructeurs avaient décidé de lui enseigner l’art des rodeurs… ou des voleurs voire des assassins certains diront. Elle savait se faire discrète, frapper là où on ne l’attendait pas, poser des pièges, préparer des embuscades….
Evidemment ses années de servitude avaient altérés une bonne partie de cet entrainement, il n’empêche qu’elle espérait retrouver ces reflexes au plus vite…. Et le temps lui manquait.

En tâtant les pièces de monnaie restant dans se poche elle comprit qu’elle n’avait que de quoi faire de maigres repas pour les quelques jours à venir… il lui fallait donc trouver de l’or et vite…. Et le travail ne manquait pas. Au détour d’une rue, de nombreuses affiches promettaient de l’or aux aventuriers, en échange de quelques services… la plupart du temps il s’agissait d’escorte pour des marchands ou des nobles devant se rendre dans une ville voisine.
Seyeisre s’arrêta sur l’une d’entre elle annonçant.
« Avis aux courageux aventuriers, des forces obscures ont pris possession de ma demeure, me forçant à fuir pour ne pas mourir. Je vous prie de retourner sur place, chasser ces imposteurs et me permettre de récupérer mon bien. Je vous donne rendez vous au Pandémonium Astral pour plus d’information, je serais me montrer très généreux »

Un petit noble qui a peur de vaincre quelques rats, se dit Seyeisre, flairant là la bonne occasion de se remplir les poches…elle se rua à la Taverne.

Une fois sur place, elle ne mis pas bien longtemps à trouver où se trouvait l’homme de l’annonce, il faut dire qu’avec 3 hommes fort bien équipé autour de lui elle ne pouvait se tromper… il va falloir faire avec, l’annonce a intéressé bien d’autres personnes.
Elle s’approcha du petit groupe et annonça « hum… c’est vous… l’annonce… votre domaine… » elle ne pu en dire plus qu’on lui répondit froidement « le groupe est complet, allez voir ailleurs ». Ce n’était qu’un enfant… 10 ans tout au plus, aux traits sombres qui avait parlé. Il tenait dans sa main une épée digne des plus grands guerriers, et son équipement donna une immense honte à Seyeisre en le comparant au sien.
Le noble, un petit Kanian joufflu, pris la parole : « nonon partez pas… je pense que vous ne serrez pas trop de 4 dans ce groupe ! Et une femme pourra apporter pas mal de chose positive j’en suis sur ! J’augmente mon offre, au lieu de 100 pièces d’or à vous partager, je vous en offre 150 pour vous quatre !»

150… pièces d’or… presque 40 par tête… la récompense était vraiment alléchante.
Seyeisre sonda ses compagnons... il n’y avait rien à redire sur le gamin, gardant son visage sombre et renfermé, quant aux deux autre il s’agissait visiblement d’un mage et d’un prêtre.
« Enchantée Demoiselle, je me nomme Haplo, Mage du Feu »
« Quand à moi c’est Edward, je suis Clerc »
Ces 2 hommes très chaleureux contrastaient terriblement avec le Gamin
« Je m’appel Seyeisre, je suis une… rodeuse »
« hmuhum, une voleuse, soit, nous aurons sans doute besoin de vous, évitez d’être trop près de mes poches » dit le mage en souriant.
Curieuse, Seyeisre demanda à l’enfant : « nous nous sommes présenté, et vous ? Comment vous appelez vous ? »
L’enfant la dévisagea avec dédain, pris un mirrah de sa poche, le déplaça habillement entre ses doigts… mais ne dit mot.
« Nous lui avons demandé la même chose » soupira le Clerc « mais il semblerait que la réponse soit toujours la même… je ne sais pas si c’est judicieux d’emmener un si jeune enfant avec nous »
D’une rapidité déconcertante, l’épée du gamin alla se placer sous la jugulaire du Clerc, celui-ci surpris ne pu que répondre « ou pas…. Soit, nous irons tout les quatre »

En quittant Novograd, le groupe avait bel allure, se dit Seyeisre. Un guerrier, un mage, un clerc… une belle combinaison qui semble très efficace !
Même si en réalité Seyeisre ne se sentait pas trop à sa place. Il était évident que ses compagnons étaient des combattants aguerri… elle, elle était totalement novice mais faisait tout pour le cacher.

Le voyage se passa sans véritable incident… les bandits de la région ne préférant sans doute pas s’attarder sur un groupe qui pourrait leur poser problème. Quelques animaux, plus ou moins mutant sous l’effet de l’astral, furent rapidement effacé de la surface de Sarnaut.

Après une journée de marche le domaine du noble était devant eux, ses immenses portes closes.
A son approche l’air devenait plus lourd, presque malsain, tous les membres du groupe le sentirent et se sentaient mal à l’aise, à l’exception du Gamin, toujours silencieux et impassabible.
Un coup d’épée bien placé permit à la porte de s’ouvrir… laissant place au cauchemar que Seyeisre n’osait imaginer.
Une brèche dans l’Astral, béante étant bien visible… et un peu partout les démons astraux avait pris possession du territoire.

Seyeisre recula de quelques pats, balbutiant « des… dé… démons Astraux… non… nous… devons fuir… fuir »
Le Gamin la regarda avec un profond dégout, les 2 autres compagnons tentèrent de la rassurer
« De ce que nous voyons il s’agit de démons mineurs… notre groupe devrait être capable de leur faire face, et n’oubliez pas la récompense à la clé, ça vaut le coup de prendre un risque, n’est ce pas » ?
Pour Seyeisre c’était plus qu’un risque, il était question de sa survie… sans cette récompense elle ne pourrait pas aller bien loin.
Le Mage dirigea le petit groupe, choisissant de se montrer le plus discret possible pour ne pas attirer l’attention des Démons Astraux. Seyeisre participa aussi, utilisant de veilles techniques apprise à l’armée pour leur détourner l’attention et créer des passages sécurisés.
Ils arrivèrent ainsi à traverser le domaine, sans attirer l’attention de quiconque, arrivant devant la porte du Manoir, solidement fermé.

« DES Démons Astraux Ailés, ATTENTION !!!!!!! » hurla le Clerc. Dans le ciel se tenait en effet 2 démons qu’on aurait pu méprendre avec des dragons. Même si de tous temps, les démons astraux on réussi, par petit groupe à pénétrer dans Sarnaut, les démons Ailés eux, n’étaient pour beaucoup que mythe et légendes… relique d’une grande guerre qui remonte à des millénaires.
Les 2 Démons Ailés se jetèrent sur le groupe, le mage lança une incantation de barrière, le Gamin tenta de détruire la porte du Manoir… trop tard. Dans une gerbe de sang, le visage transformé par la douleur du Clerc leur apparu. Un des démons l’avait touché en plein cœur… mort sur le coup.
Seyeisre, totalement paniqué, ne pu esquisser le moindre geste… quand une main la pris avec force et la traina à l’intérieur du Manoir.
Le Gamin avait visiblement réussi à ouvrir la porte, le mage avait précipité Seyeisre dans la maison, et referma rapidement la porte derrière lui en lui appliquant un sort de barrière. On entendit les 2 démons s’acharner dessus de l’autre côté mais sans succès, le sort étant bien trop puissant, même pour eux.


Dernière édition par Ersieyes le Lun 22 Mar - 10:59, édité 2 fois
avatar
Ersieyes

Messages : 328
Date d'inscription : 12/12/2009
Age : 37
Localisation : quelques part dans l'Eure et Loir, entre deux champs

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe:
Statut: Ancien plus Haut-level de la guilde (mais il l'est toujours dans notre coeur)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seyeisre...

Message par June le Lun 15 Mar - 0:44

Un début très prometteur! On veut la suiiiite!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

ヂュン姫

Mana-sama qui danse avec une bouteille d'Orangina géante... Oh mon Dieu O_o
https://www.youtube.com/watch?v=WafXJnOEuy4&feature=related 1:58
avatar
June
Admin

Messages : 1230
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 23
Localisation : Un trou pommé au milieu de nul part

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Démoniste (invocatrice)
Statut: Mangeuse de chocolat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seyeisre...

Message par Lecteur le Lun 15 Mar - 1:17

Oui en effet, et je devine un trame très rigoureuse, et fort bien construite, une suite s'impose =)
avatar
Lecteur

Messages : 896
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 26
Localisation : Marseille

Feuille de personnage
Race: Elfes / Gibberlings
Classe: Pretre/Psioniste/Mage
Statut: super-heros

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seyeisre...

Message par yukiko le Lun 15 Mar - 14:28

^^ je n'est qu'un mots a dire une suite

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
yukiko

Messages : 487
Date d'inscription : 18/02/2010
Localisation : grenoble

Feuille de personnage
Race: Gibberlings
Classe: Psionique
Statut: Dame de compagnie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seyeisre...

Message par June le Lun 15 Mar - 22:49

Ce qui me fait rire, c'est la jeune fille qui se cogne dans un Gibber... J'avais écrit presque la même chose au sujet de la rencontre de June et de mes seconds persos, dans la partie role play du fofo officiel.

Faut croire que les Gibberlings ont une tête à entrer en collision avec les pieds des gens!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

ヂュン姫

Mana-sama qui danse avec une bouteille d'Orangina géante... Oh mon Dieu O_o
https://www.youtube.com/watch?v=WafXJnOEuy4&feature=related 1:58
avatar
June
Admin

Messages : 1230
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 23
Localisation : Un trou pommé au milieu de nul part

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Démoniste (invocatrice)
Statut: Mangeuse de chocolat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seyeisre...

Message par Ersieyes le Jeu 18 Mar - 16:04

Merci Wink

La suite est en cours, mais comme d'habitude j'en fais des pages et des pages.... bref j'ai encore du boulot...
avatar
Ersieyes

Messages : 328
Date d'inscription : 12/12/2009
Age : 37
Localisation : quelques part dans l'Eure et Loir, entre deux champs

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe:
Statut: Ancien plus Haut-level de la guilde (mais il l'est toujours dans notre coeur)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seyeisre...

Message par Ersieyes le Lun 22 Mar - 10:58

Voilà je viens de mettre le 2nd chapitre dans mon 1er message.... encore une belle tartine, à lire sous l'effet du FOD Wink
avatar
Ersieyes

Messages : 328
Date d'inscription : 12/12/2009
Age : 37
Localisation : quelques part dans l'Eure et Loir, entre deux champs

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe:
Statut: Ancien plus Haut-level de la guilde (mais il l'est toujours dans notre coeur)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seyeisre...

Message par Foxie le Lun 22 Mar - 18:03

Ersi ! Tu fais éclater le compteur de mon fond, ca va pas du tout ! XD

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Professionnelle du purgatoire.



avatar
Foxie

Messages : 326
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 26
Localisation : Vaucluse

Feuille de personnage
Race: Humaine
Classe: Eclaireuse
Statut: Decoratrice en chef

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seyeisre...

Message par Ersieyes le Lun 22 Mar - 21:09

arf zut moi qui espérait un avis sur mon gros blabla :p
Désolé Foxie pour avoir cassé le design... mais prépare toi au pire, le chapitre 3 s'annoncant encore plus long Wink
avatar
Ersieyes

Messages : 328
Date d'inscription : 12/12/2009
Age : 37
Localisation : quelques part dans l'Eure et Loir, entre deux champs

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe:
Statut: Ancien plus Haut-level de la guilde (mais il l'est toujours dans notre coeur)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seyeisre...

Message par Foxie le Lun 22 Mar - 21:12

Sinon, dommage que Edward le clerc soir mort aussi vite. j'attends avec impatience la suite =)se sens que ca va être très intéressant alors au travail !!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Professionnelle du purgatoire.



avatar
Foxie

Messages : 326
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 26
Localisation : Vaucluse

Feuille de personnage
Race: Humaine
Classe: Eclaireuse
Statut: Decoratrice en chef

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seyeisre...

Message par June le Mar 23 Mar - 0:01

Ah bah il va être content Koko que tu fasses déjà mourir Edward xD

Bravo, on veut un troisième chapitre :p

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

ヂュン姫

Mana-sama qui danse avec une bouteille d'Orangina géante... Oh mon Dieu O_o
https://www.youtube.com/watch?v=WafXJnOEuy4&feature=related 1:58
avatar
June
Admin

Messages : 1230
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 23
Localisation : Un trou pommé au milieu de nul part

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Démoniste (invocatrice)
Statut: Mangeuse de chocolat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seyeisre...

Message par yukiko le Mer 24 Mar - 17:33

mmmmh bonne suite ^^

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
avatar
yukiko

Messages : 487
Date d'inscription : 18/02/2010
Localisation : grenoble

Feuille de personnage
Race: Gibberlings
Classe: Psionique
Statut: Dame de compagnie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seyeisre...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum